• Natacha Mengoli

Croisière: le plan famille?


Il y a deux mois nous revenions de notre croisière dans les Caraïbes. Une première aventure au large pour nous et nos deux petits voyageurs. L'occasion de tirer un petit bilan pour les vacanciers qui seraient tentés de vivre cette expérience en famille.

En fait, pourquoi ce choix?

On avait déjà expérimenté les vacances en famille au bord de mer l'été passé. Nous étions dans une maison les pieds dans l'eau, le paradis. Mais, entre les impératifs pour les repas, garder la maison plus au moins vivable et la gestion des enfants, nous n'avions pas vraiment eu l'opportunité de se reposer.

Pour cette semaine au soleil en février, nous voulions des vacances aussi pour nous, parents. Nous n'avions pas envie de nous mettre en cuisine, de faire du rangement. Bref, farniente avant tout.

Alors oui, on aurait pu partir en "all inclusive" dans un resort de Punta Cana. On aurait pu. Mon mari en rêvait secrêtement. Mais pour pour moi, ça ne répondait pas vraiment à ma soif de découverte. Restez sept jours à rôtir comme un poulet sur une plage, bien que paradisiaque, ne me correspond pas du tout. J'ai trop besoin de découvrir ce qui se cache derrière les cocotiers que nous offrent les catalogues touristiques.

Finalement, on s'est tourné vers la croisière. C'était un bon compromis. Le confort d'une cabine, sans devoir se déplacer sans cesse avec nos valises. Et l'opportunité de découvrir de nouveaux horizons sans le côté astreignant des trajets pour les enfants. Avec des repas servis sous notre nez, sans lever le petit doigt. Le rêve!

D'autant que nous avions déjà prévu de faire une croisière en Nouvelle-Calédonie pour notre voyage de noce. Nous avions dû annuler en raison de ma grossesse de Mini#2. Au delà de 24 semaines, il est interdit de naviguer sur tous les bateaux de croisière par mesure de sécurité.

C'était pour nous donc l'occasion d'enfin partir en mer, et en famille qui plus est. Quel bonheur.

Alors? Qu'est-ce qu'on en a pensé?

Que du bien. C'était vraiment une expérience géniale que l'on recommanderait à tout le monde, avec ou sans enfant. C'est un mode de voyage agréable, facile et tellement décontracté. Cela a aussi enchanté nos petits. Du moins Mini#1, qui chaque fois, qu'il voit un navire à l'écran de télévision, nous demande si on peut repartir "en vacances sur le gros bateau".

On a adoré : L'ambiance tellement conviviale sur le bateau. Il règne sur le navire une atmosphère si joyeuse et agréable que l'on peut que sourire en voyant les autres vacanciers arborer fièrement des t-shirts portant des inscriptions tels que " je fête mes 60 ans en mer", " croisière de 20 ans de mariage", etc. C'est tellement touchant de se retrouver avec des gens que l'on ne connait pas mais qui ont tous le même but: vivre une semaine de détente inoubliable.

On a adoré: La nourriture. C'est vrai, Carnival est une compagnie américaine, j'avais quelques doutes sur la qualité de la nourriture. J'avais tout faux. On a mangé comme des rois. Buffets, pizzerias au feu de bois 24/24, restaurant trois plats le soir. Waouh. Le bonheur. Et tout en all inclusive évidemment. Seules les boissons alcoolisées et les sodas de marque ( Coca Cola, Sprite, etc) étaient en extra.

On a beaucoup aimé: Se lever le matin et découvrir un nouveau pays sous nos yeux. C'était une émotion assez particulière que l'on avait jamais expérimentée. Un brin de magie derrière notre hublot.

On a beaucoup aimé: Partir en excursion pour une journée puis revenir dans le confort de notre cabine. Avec un lit propre, fait et décoré en notre absence. Le paradis!

On a apprécié: Les offres multiples du bateau. Théâtre, casino, soirées à thème, cinéma, piscine, toboggans aquatiques, crèche pour les petits, même une piste de jogging sur le pont! Evidemment avec des enfants, le panel est beaucoup plus limité mais tout était clairement organisé pour qu'on passe du bon temps sur le paquebot et c'était vraiment agréable de le constater.

On a moyennement aimé: Ne pas pouvoir aller au parc aquatique avec notre cadet. Interdit aux enfants qui ne sont pas propres. Même avec une couche de piscine, on s'est fait expulsé. Certainement pour combattre les bactéries mais interdire des bébés dans une pataugeoire me laisse sceptique. Bref, les américains ont parfois des principes qui dépassent la logique européenne.

On a pas aimé: Se faire gratter un pourboire, pratiquement de force, pour la prise en charge de nos valises à notre arrivée au port. C'est que 10 dollars d'accord. Mais j'aime pas me faire arnaquer. Encore moins quand on m'arnaque en espagnol dans un pays anglophone.

On a détesté: "Le safety check". Comprenez, le contrôle de sécurité. Avant le départ en mer, on nous a entassé comme des sardines sur le pont. Tous, les 3000. On a attendu environ 45 minutes, debout avec les enfants sur nos bras, sous une chaleur étouffante, pour finalement nous hurler des consignes de sécurité inaudibles dans des hauts-parleurs grésillants. Plusieurs personnes se sont sentis mal et on dû être évacuées dans la fraicheur des salons intérieurs. Procédure de sécurité importante, je l'accorde, mais très mal gérée lors de notre croisière. La prochaine fois, je prétendrai être "sea-sick" pour m'épargner cette vilaine formalité.

Et on se souviendra longtemps: De la gentillesse infini du personnel naviguant. Il était 1300 employés à prendre soin de nous sur ce navire. Nous étions 3000 et les serveurs et même les membres de la sécurité se souvenaient du prénom de nos enfants. Ou leur ont même donné des surnoms affectueux. "Mister Olive" pour notre aîné qui avait un soir rempli son assiette d'olives noirs au buffet. Tous étaient si aimables et souriants. Cela nous a beaucoup touché.

Aucun doute qu'on gardera un souvenir impérissable de cette semaine de croisière dans la mer des Caraïbes.

Et que nous retournerons se délecter des plaisirs d'une nouvelle croisière si l'occasion se présente.

Et vous, ça vous tente de prendre le large?

#vacances #famille #enfant #voyage #aventure

0 commentaire

Posts récents

Voir tout