• Natacha Mengoli

Kitesurf au lac de Come


Le week-end dernier, nous avons mis le cap sur le lac de Côme, au nord de l'Italie. Un week-end juste à deux, notre "Lovely Moon" comme j'aime l'appeler. 

Ainsi chaque année, nous essayons de partir quelques jours pour se retrouver en tant que couple sans le stress et les impératifs de la vie de parents. 

En septembre dernier, nous nous étions rendus à Malaga.

Ce printemps, nous avons décidé de rejoindre les Préalpes pour aller vivre une expérience que l'on voulait tenter depuis des années: le kitesurf. 

Le lac de Côme est connu pour ses courants thermiques qui rendent la pratique de cette discipline idéale, surtout pour les débutants. Sauf que. On a vraiment pas eu de chance avec la météo. Le premier jour, le vent a fait défaut et malgré près d'une heure d'attente sur le lac, nous avons finalement dû se résoudre à rentrer au port. 

Le lendemain, le temps était à nouveau maussade avec de forts orages. Heureusement et malgré ces mauvaises conditions, le vent s'est légèrement levé et on a pu vivre nos premières expériences dans un lac à environ 16 degrés. [Oui, oui on avait des combis. Sinon, je ne serais plus de ce monde.]

C'était vraiment sympa de découvrir ce sport mais j'ai été vraiment impressionnée par la force et la traction de ces voiles. Même un peu apeurée, je dirais. Imaginez que j'ai utilisé la même voile que mon mari qui pèse près de 40 kilos de plus que moi. Donc, comme le vent était assez fort pour tirer mon mari dans l'eau [ nous étions en body drag- pas de planche pour les débuts], vous vous doutez bien que moi ... au premier coup de vent, j'ai pratiquement fini accrochée au portail de la villa de Georges Clooney. Pour éviter que je m'envole littéralement, mon mari a dû venir dans l'eau avec moi et s'accrocher à mon harnais pour faire contrepoids.

Le froid et la pluie a finalement écourté cette première journée d'initiation mais nous a tout de même donné envie de retenter l'aventure. Mais dans des conditions plus agréables, dans une eau plus chaude et un temps plus clément. 

L'école 414 kitesurf que nous avons fréquenté est juste top, par contre. Je peux que vous la conseiller. Les instructeurs parlent français, anglais, italien et allemand. Les locaux sont à deux pas du port de Gera Lario et l'ambiance y est très conviviale. 

Pour réchauffer nos cœurs après ces aventures glaciales, nous avons eu la chance de dénicher une petite gîte charmant sur les hauteurs du village : l'Agriturismo Giacomino

L'endroit se trouve au cœur de la nature et surplombe les lacs de Côme et de Mezzola. L'ambiance y est familiale et la nourriture locale et savoureuse. Il est possible également d'y prendre les repas de midi ou/et du soir. Très pratique quand on sait que la route pour y accéder est composée de virages sinueux sur une dizaine de kilomètres. Arrivés en haut, je vous garantis qu'on a plus du tout envie de quitter cet endroit, même pour déguster une pizza au bord du lac. 

Les oiseaux y chantent gaiement à toute heure, les brebis et autres chèvres naviguent en tout liberté aux alentours du domaine, la nature y est reine. 

De plus, si vous vous y rendez en famille, l'endroit est sécurisé pour les enfants. Malgré l'emplacement dans une pente, les barrières sont nombreuses et une place de jeux a même été aménagée pour les petits voyageurs. Pour profiter du panorama des alentours, un parcours Vita débute depuis le gîte et vous mènera, sur dix postes et environ 3 kilomètres, jusqu'à un magnifique point de vue sur le lac de Mezzola. 

Cet Agriturismo, qui propose également des produits artisanaux comme biscuits, miel ou encore crème de marron, est connu loin à la ronde. Il mérite bien sa belle renommée.

Si vous avez l'occasion, allez y faire un tour. Je suis sûre que vous en reviendrez ravis et ressourcés. 

#voyage #kitesurf #lacdecôme #amour #aventure

0 commentaire

Posts récents

Voir tout