• Natacha Mengoli

Une journée sur Rottnest Island


Située à 17 kilomètres au large de Perth, Rotto pour les intimes possède de nombreux atouts pour enchanter ses visiteurs. 

Outre ses plages paradisiaques et sauvages, ce petit bout de terre interdit aux voitures jouit d'une quiétude incroyable et peut se targuer d'abriter une colonie de marsupiaux aussi mignons qu'étonnants: les quokkas. 

Rejoindre Rottnest Island se fait sans problème, soit depuis Perth (1 heure de traversée ) soit depuis Fremantle (environ 30 minutes). Plusieurs compagnies de ferries font le trajet, notamment SeaLink ou encore Rottnest Express. Il est très simple de réserver les billets directement en ligne. Le prix des tickets est assez onéreux parce qu'il vous faudra encore vous acquitter d'une taxe puisque que l'île est une réserve naturelle. 

Concernant le ferry, si vous êtes sensibles au mal des transports, emportez un médicament... le bateau est très rapide mais donc tangue énormément sur les grosses vagues en cas de fort vent surtout. Le personnel d'équipage est habitué et court partout avec des sacs en papier et des compresses de glace pour venir en aide aux passagers nauséeux. C'est marrant sauf si vous faites partis des victimes. 

Cet épisode sera vite oublié dès que vous posez le pied à terre. Sitôt au port, vous pourrez déjà apprécier les eaux limpides et turquoises de Rottnest. Il est possible de parcourir les 19km2 de l'île en vélo ou alors en bus duquel vous pourrez descendre et remonter à votre guise. 

Nous avons opté pour l'option deux roues histoire de lier loisirs et exercices en plein air. La location d'une bicyclette coûte 30 AUD par jour, 23 AUD pour la charrette pour les enfants. 

Tout proche du centre visiteurs, on trouve The Bassin, un lieu réputé pour ressembler à une piscine naturelle mais l'endroit est bondé de monde. On poursuit notre chemin sur la piste joliment vallonnée ( merci les cuisses). Dans le centre de l'île se cache une nouvelle merveille, un lac salé aux étranges reflets roses, un petit trésor. 

Plus on s'éloigne de l'arrivée des ferries et de la zone de restauration, plus les cyclistes se font rares. Pratiquement au bout de l'île, on s'arrête au bord d'une merveilleuse plage déserte. On se sent véritablement seuls au monde sur un petit coin de paradis. 

Après une petite pause baignade et snack, on se remet en route. Sur le chemin, on croise les fameux habitants de l'île. Les quokkas. Mi- kangourous- mi-marmottes, avec une queue qui ressemble à un rat et un postérieur digne du clan Kardashian, ces petits animaux ont le pouvoir de faire craquer les touristes avec leur frimousses qui semblent se fendre d'un sourire. Habituellement plutôt nocturnes et timides, sur Rottnest Island, les quokkas se dandinent sans gène devant le public médusé. 

Vous les trouverez sans peine dans les coins ombragés sous les arbres. Ils viendront sans doute regarder si vous avez des victuailles mais il est formellement interdit de les nourrir ni de les toucher car ils pourraient être porteurs de maladies, et nous également.

Sur le chemin du retour, on découvre de nouvelles plages stupéfiantes. Leur beauté et leur tranquillité nous laissent sans voix. Sans vouloir déranger cette nature incroyable, on se contente d'admirer le panorama et de capturer ces paysages avant de revenir au Centre Visiteurs la tête encore étourdie par tant de beauté.

Cette journée à Rottnest Island restera un merveilleux souvenir. 

Si vous prévoyez un séjour dans la région de Perth, une escale sur Rotto est réellement un vrai must. Ce petit paradis ne pourra pas vous décevoir.  

#voyage #australie #aventure #escapade #tourdumonde

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Par tags

Archives

© 2016-2020 Mengojuice

  • b-facebook
  • Instagram Black Round