• Natacha Mengoli

Bilan post-partum...


Six semaines ont déjà passées depuis la naissance de Mini#2 et c'est l'heure du fameux bilan post-partum. Je suis vraiment chanceuse et heureuse de voir comme mon corps s'est vite remis, encore plus rapidement que pour Mini#1 d'ailleurs.

Je n'ai pas réellement de mérite d'avoir retrouvé si vite mes formes d'avant puisque je n'ai vraiment fait aucun effort physique depuis la naissance. Certes ce n'est pas recommandé et je préfère attendre le feu vert de mon doc avant de m'y remettre mais j'avais d'autres priorités comme m'occuper de mes miniboys ou dormir quand l'occasion se présentait.

J'ai quand même remarqué une différence notable entre mes deux grossesses pour la récupération post-partum même si la prise de poids a été plus ou moins similaire (11kg pour 36+4 et 13kg pour 38+4). Le fait d'être restée beaucoup plus active pour ma seconde grossesse a beaucoup pesé dans la balance. Pas besoin de faire des marathons mais réaliser des petites séances d'exercices de 15 à 20min plusieurs fois par semaine suffit pour garder une certaine tonicité dans les muscles et ainsi ne pas repartir de zéro après l'accouchement. La marche est aussi très conseillée durant la grossesse, c'est doux mais vous permet de rester actives longtemps, parfois jusqu'à l'accouchement. Pour ma part, j'ai marché facilement 12 à 15 km par jour durant mes vacances en Océanie alors que j'étais enceinte de 28 semaines environ. Par contre, dès la 31/32ème SA, c'est devenu beaucoup plus douloureux car Mini#2 était installé très bas et pressait fortement sur mon périnée. Mes promenades se résumaient au tour du quartier, en 15-20 minutes. Il faut simplement écouter son corps...

L'alimentation joue évidemment aussi un grand rôle. Et pourtant, j'avais constamment envie de dévorer un bœuf entier [saignant de préférence évidemment] surtout à la fin de ma grossesse. Il faut trouver des astuces pour gérer les petits creux sans se frustrer. Miser sur les fruits et yoghourts comme snacks et bannir les boissons sucrées au profit des tisanes a été pour moi l'une des solutions, par exemple. J'avais aussi toujours envie de sucre, beaucoup plus que pour mon premier. Je me suis octroyée donc quasiment après chaque repas un biscuit [pas la boîte hein!] pour combler cette envie et éviter un craquage dans l'après-midi.

Même aujourd'hui, arrivée au terme de cette période post-partum, je continue à privilégier les tisanes et à éviter les sucres inutiles [pas toujours facile!].

Je suis impatiente de pouvoir me remettre au sport, course à pied, équitation, natation et de pouvoir m'octroyer du coup quelques plaisirs gourmands supplémentaires, surtout en cette période de l'avent. Les biscômes, bûches de Noël et autres douceurs me font déjà de l'œil, je me réjouis de les dévorer après une bonne séance de sport.

Savoir se faire plaisir, c'est la clé du bonheur, non?

#bébé #accouchement #sport #postpartum

0 commentaire

Posts récents

Voir tout