• Natacha Mengoli

Papa, je t'aime!


Pourquoi ne pas commencer cette nouvelle année en rendant un bel hommage à tous les papas. Ces papas émotifs, ces papas grincheux, ces papas rigolos, ces papas fatigués, ces papas fiers, ces papas inquiets mais surtout ces papas amoureux, amoureux de leurs trésors.

Ces papas, on les adore.

On les adore quand ils viennent se plaindre pour un rhume alors que vous venez juste de sortir un être de 35cm de périmètre crânien de votre corps.

On les adore quand ils hurlent de détresse depuis la table à langer [pendant que vous pouffez de rire en feignant être occupée].

On les adore lorsqu'ils transforment les abords de la baignoire en piscine olympique lors du bain.

On les adore quand ils déballent, construisent , assemblent de nouveaux jouets au moment du coucher.

On les adore quand ils font les clowns à faire hurler de rire vos minis [toujours au moment du coucher bien sûr].

On les adore quand ils prétendent mettre des dessins animés à la télévision pour les enfants... et perdent complétement la connexion avec la monde réelle en les regardant.

On les adore [tout en ayant l'envie irrépressible de les étriper] lorsqu'ils vous disent le matin les yeux collés par une longue nuit de sommeil " ah cool, le petit a fait sa nuit".

On les adore quand ils reviennent de la crèche avec deux fois moins d'affaires qu'en quittant la maison le matin.

On les adore quand ils lancent des "chou, tu peux me donner un coup de main" sitôt quand vous êtes dans un rayon de 15 mètres.

On les adore quand ils habillent bébé avec un body à pois, un pantalon à carreaux et des chaussettes XXL remontés jusqu'aux genoux [sur le pantalon!] "pour pas qu'il ait froid"

On les adore quand ils discutent entre papas et comparent avec fierté les durées d'accouchements et les poids de leurs progénitures.

On les adore quand ils vous appellent depuis la chambre de bébé pour vous demander où sont les draps de lit, les couvertures, le mouche-bébé, le thermomètre, la crème désinfectante... et que vous répondez "à la même place depuis sa naissance et même avant, chéri".

On les adore quand en revenant du travail, ils esquivent en disant "attends, je dois vite aller aux toilettes" et ressortent une demi-heure plus tard.

On les adore quand ils surfent sur internet un bébé sur l'épaule, quand ils jouent à la console un bébé sur le ventre, quand ils mangent un bébé dans les bras.

Ces papas, on les adore.

On les adore pour ce qu'ils sont, pour ce qu'ils nous offrent et surtout pour ce qu'ils nous ont offert.

La chance inestimable de devenir des mamans.

#bébé #amour #papa #famille

0 commentaire

Posts récents

Voir tout