• Natacha Mengoli

Du plastique au tissu


Non, utiliser des couches lavables n'implique pas l'utilisation des grosses épingles de nourrice de mamie et de rincer du tissu crasseux agenouillé au bord d'un ruisseau.

Rassurez-vous, les couches lavables sont de plus en plus faciles d'utilisation même si c'est vrai que le vocabulaire un peu barbare et les petits soucis qu'elles peuvent parfois occasionner pourraient en décourager plus d'un, d'où l'utilité de ce post.

Ici, les miniloups sont en lavables depuis leurs six semaines environ (trop de fuites quand ils sont trop petits). On les utilise uniquement lorsque nous sommes à la maison (sauf la nuit!), lorsque nous sommes en déplacement, nous nous rabattons sur des jetables pour simplifier un tant soit peu nos expéditions. Les avantages des couches lavables sont multiples, mais il faut aussi savoir jongler avec des petits inconvénients. Voici quelques informations pour y voir un peu plus clair sur le sujet et qui sait, peut-être tenter l'aventure!

Les +

[ECOLOGIQUES]

Un enfant de la naissance à la propreté consomme environ 6000 couches soit l'équivalent d'une tonne et demi de déchets [qui mettront des centaines d'années à se décomposer].

[ECONOMIQUES]

Même si les jetables sont de moins en moins chers, surtout chez les hard discounters, les lavables sont intéressantes pour le budget familial car certains modèles à taille évolutive sont utilisables durant plusieurs années et même pour un deuxième enfant.

[NATURELLES]

Les composés chimiques [et toxiques] utilisés pour assurer une absorption optimale des couches jetables ne sont pas toujours bien tolérés par bébé qui peut développer des rougeurs, allergies, etc. Avec les lavables constitutées de fibres naturelles, la peau de bébé respire et ne risque pas de s'irriter.

[PRATIQUES]

Les selles finissent dans les toilettes et pas dans votre poubelle donc plus d'odeur nauséabonde et une consommation de sacs [taxés] réduite.

[LUDIQUES]

Grâce à leurs imprimés multicolores et festifs, leurs tissus minky [tout doux], les couches deviennent un habit à part entière. En grandissant, les miniloups peuvent choisir la couche qu'ils souhaitent en fonction de leur humeur. Et proposer des choix aux enfants, ça vous assure [normalement] une journée un peu plus sereine.

Les -

[LES FUITES]

L'absorption des fibres naturelles ne peut pas rivaliser avec les matériaux chimiques. Il faudra changer bébé toutes les 3 heures environ pour éviter les fuites. Malgré les précautions, vous risquez tout de même de devoir parfois faire des changements de bodys/shorts/pantalons.

[LE TEMPS]

L'utilisation des lavables nécessite un peu plus de temps. Il faudra préparer la couche avec les parties absorbantes, le voile de protection, etc. puis nettoyer, rincer la couche après le change. Il vous faudra aussi les laver en machine une à deux fois par semaine.

[LE GLAMOUR]

Oui, parfois, en cas d'attaques sournoises, vous n'aurez pas le choix de mettre les mains dedans et frotter [oui comme au bon vieux temps mais pas forcément au bord d'un ruisseau] .

LES ASTUCES:

- Evitez de mettre des vêtements serrés ou cintrés. En comprimant la couche, vous allez avoir des fuites par capillarité. [Ne fermez que la pression au centre du body!]

- Il est possible de laver d'autres vêtements avec en même temps que vos couches. Suffit de bien rincer les couches pour enlever l'ammoniaque avant le stockage. Lancez ensuite un cycle avec prélavage et rinçage en ajoutant un désinfectant naturel à votre lessive.

- Ne mettez pas d'adoucissant avec vos couches et pas de sèche linge sinon elles vont perdre leur imperméabilité.

- Faites sécher vos couches au soleil ou simplement à la lumière du jour pour vous débarrasser des tâches récalcitrantes.

- Déposez quelques gouttes d'huiles essentielles (orange, citronnelle) sur un voile de protection et glissez le dans votre sceau de stockage pour chasser les mauvaises odeurs.

- Pour augmenter l'absorption, vous pouvez ajouter des inserts dans la couche. Les inserts en bambou sont très absorbants. Attention, les fibres naturelles gagnent en absorption au fil des lavages donc ne vous découragez pas si bébé est humide/mouillé lors des premières utilisations.

ET SINON?

Le prix des couches lavables est très variable en fonction de leur lieu de fabrication, Asie ou Europe. Faites votre choix en fonction de vos goûts, votre philosophie et votre budget.

Vous pouvez trouvez de bonnes couches à partir de 15 frs. (10 euros) environ [et même beaucoup moins sur amazon mais jamais testé]. Comptez un set d'une vingtaine de couches pour tenir la semaine sans courir avec vos lessives.

Nous avons opté ici pour les Sunny Pocket et les 2lLuxPocket. Quand Mini#1 a eu 20 mois environ, elles n'ont plus suffit et je me suis tournée vers les culottes de protection toujours de la marque 2Lux mais également les Miosoft de Bambino Mio . Ces dernières sont top et réutilisables plusieurs fois en changeant uniquement la partie absorbante. Mini#2 utilise, pour sa part, celles de son grand frère (les TE2 en langage codé) donc pas de nouvel investissement et pas de marque d'usure pour le moment.

Alors on sauve la planète?

[Ou du moins quelque arbres.]

N'hésitez pas en cas de question et pour plus de détails encore, faites un tour sur : http://www.lescoucheslavables.ch/

#bébé #couchelavable #nature #famille #lifestyle #écobébé

0 commentaire

Posts récents

Voir tout