• Natacha Mengoli

Baby-Reflux: 1 an après


Il y a plus d'une année, je vous écrivais ici un post concernant nos mésaventures avec notre petit baby reflux.

Le cœur lourd, je vous racontais comment notre petit trésor n'avait pas pris un gramme entre ses deux et quatre mois. Le faute à des problèmes de régurgitations quotidiennes, que dire.. continuelles.

Après chaque tétée, on devait faire face à des vomissements. Le pédiatre, l'ostéo, tous nous ont dit que c'était simplement un problème mécanique au niveau du clapet œsophagien. Il fallait prendre notre mal en patience. 

"Ca va s'améliorer quand il marchera"

Quoi? 

Il avait à peine quatre mois et on me dit que la situation s'améliorera quand il marchera soit dans environ 8 à 10 mois? 

Je vous cache pas que c'était difficile à entendre. Même si ces régurgitations n'étaient pas douloureuses pour notre petit trésor, c'était quand même pénible au quotidien. Reste que cela n'était pas grave. Et en tant que parent, c'est certainement le plus important. C'est du moins ce dont on doit se rappeler. 

Alors on s'en est accommodé. On savait que cela allait aller mieux. Plus tard. 

On a appris à relativiser. On a continué à changer de tenue intégrale en moyenne quatre fois par jour. Pour bébé, aussi pour nous parfois. On a appris à dégainer les serviettes, lingettes et autre morceaux de tissus salvateurs en une fraction de seconde. On a tissé un lien particulier avec notre machine à linge, notre meilleure alliée. On a lavé nos tapis. On a jeté nos tapis. On a appris a être prévoyants. On a interdit l'accès au canapé, protégé les lits avec des draps. On a transformé le coffre de notre voiture en dressing. 

Malgré les améliorations assez lentes, on a continué le traitement ostéopathique. On a appris les fruits à éviter. Soit tous, sauf la pomme et la banane. On a aussi appris à éviter les produits laitiers, trop gras pour ce petit estomac fragile. 

Au fil des mois, on découvre des astuces qui soulagent un peu notre quotidien. L'épaississant à la farine de graines de caroube. Obligatoire dans le biberon dès le passage au lait en poudre  pour éviter les vomissements. Puis le lait de soja. Seulement, le matin pour éviter les carences. 

On fait des pas, des petits mais on fait des pas. 

Notre petit cœur tient assis à 8 mois puis commence à explorer le monde  à quatre pattes mais les régurgitations continuent. Mais on s'y est fait. C'est plus grave, plus dramatique. La courbe de poids est correcte, c'est le principal pour nous. Et les sourires et les rires compensent tout le reste. 

Finalement, c'est quand notre petit explorateur commence à passer ses journées debout que les choses changent [enfin]. Sitôt que son estomac n'est plus comprimé par une position assise ou recroquevillée, les régurgitations disparaissent.  Notre petit cœur à 14 mois. 

Deux semaines après, il décide de lâcher notre main pour découvrir le monde de lui-même.  

Dans trois jours, on célèbre déjà tes 17 mois de vie à nos côtés. Quel bonheur, quelle joie, quel chemin parcouru ensemble. 

On reste prudent. Toujours pas de lait de vache. On a pratiquement stoppé l'ajout de farine de graines de caroube aux biberons. La vigilance et la patience restent nos maîtres mots.  

Pourtant, on avance, à petits pas. Mais on avance mon bébé. 

Et c'est bien ça le principal. On avance, mon bébé.  

#maman #enfant #reflux #bébé #maternité #amour

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Par tags

Archives

© 2016-2020 Mengojuice

  • b-facebook
  • Instagram Black Round